DÉCOUVREZ

Le secret d’un CV parfait

Qu’il se présente sous différents modèles, différentes couleurs, en une ou plusieurs pages, le CV parfait existe et voilà son secret. En fait, le CV parfait est celui qui répond aux besoins du recruteur. Et à chaque fois, je dis bien à chaque fois que votre CV respectera cette règle, vous aurez la chance de vous faire valoir en entrevue!

Cela semble d’une grande évidence n’est-ce pas? Alors pourquoi y a-t-il encore autant de recruteurs ayant l’impression que plusieurs candidats n’appliquent toujours pas cette notion?

 

Je me moi

Selon Cindy Lamontagne, conseillère en RH depuis plusieurs années, « Les candidats sont souvent trop centrés sur leur réalité et oublient celle du recruteur. Ils rédigent leur CV comme si c’était une biographie en se disant : en mettant toute ma vie dans mon CV, le recruteur va certainement trouver ce qu’il recherche! »

Il est donc crucial de comprendre la réalité des recruteurs et d’en tenir compte lors de la rédaction du CV. C’est la meilleure façon de répondre à leurs besoins. Alors, comment y arrive-t-on?

 

1- Se mettre dans leurs bottines!

 

Les recruteurs ont une charge de travail énorme. Ils jonglent avec plusieurs dossiers à la fois, ont des échéanciers très serrés et doivent lire une tonne de CV par jour… sans oublier les entrevues et tout le reste! Bref, le recruteur n’a pas de temps à perdre et appréciera la lecture d’un CV épuré, efficace et surtout convaincant!

 Comment l’aider à voir votre potentiel?

Tout d’abord, la présentation :

Nom du fichier : Assurez-vous que votre CV soit facilement identifiable. Par exemple, un CV intitulé John Smith – CV – chargé de projet numérique est beaucoup plus efficace pour le recruteur que CV-fr. Cela évite également que votre document soit confondu avec un autre, écrasé par mégarde ou tout simplement supprimé.

Choix et grosseur de police : Rien de plus frustrant pour un recruteur que de devoir sortir sa loupe. Ceci démontre un certain manque de respect envers la personne qui a le pouvoir de vous convoquer en entrevue! Les polices de type Arial ou Verdana de 10.5 à 12.0 points sont communes et facilement lisibles par les lecteurs optiques et par les humains.

Couleur : La couleur est tendance en ce moment. Je dirais même qu’elle est devenue un incontournable, du moins pour le Québec. Ceci étant, la sobriété (sauf dans les domaines plus « artsy » où l’aspect créatif du CV devrait ressortir) demeure quand même de mise. Votre but est d’attirer le regard du recruteur et non de l’aveugler! Choisissez une couleur qui vous représente bien.

Nombre de pages : Toujours selon Cindy Lamontagne : « Je décroche beaucoup plus rapidement sur un CV lourd, qui s’étiiiiiiiiiiiire inutilement avec trop de mots et une terminologie que je ne comprends pas toujours. »

Contrairement à la croyance générale, la problématique n’est pas vraiment liée au nombre de pages, mais plutôt au contenu. Prenons par exemple un CV avec un nombre de pages qui semble avoir la cote populaire, soit de deux.  Eh bien, si ce CV de deux pages ressemble à une liste d’épicerie avec plusieurs descriptions de tâches  qui ne veulent rien dire, sans réalisations ni objectifs de carrière, croyez-vous vraiment que les chances de ce candidat soient plus grandes que celles d’un autre avec un CV de trois pages de contenu pertinent?  Ma réponse : absolument pas.

L’exercice est donc de s’attarder à la pertinence et à la structure du contenu. C’est l’option optimale afin de minimiser le nombre de pages sur un CV. Choisir un caractère de police plus petit, enlever les bordures ou sacrifier du contenu important ne l’est pas.

 « Le CV c’est l’amuse-gueule qui donnera l’envie au recruteur de passer au plat de résistance, c’est-à-dire l’entrevue. À ce stade-ci du processus d’embauche, la qualité de la présentation et du choix de mots ont  beaucoup plus d’importance que la quantité d’information! »
Cindy Lamontagne, conseillère en ressources humaines.
 

 

  

2- Adapter son CV

 

Maintenant, passons au contenu :

Vous avez réussi à capter l’attention dans les 7 premières secondes. Bravo! Le recruteur accordera donc quelques minutes additionnelles à lire votre CV. Et c’est à ce moment que ça passe ou ça casse!

Vous devez être percutant. Structurez les informations vous concernant afin de démontrer que vos savoir-faire et savoir-être font de vous une personne compétente pour le poste, donc que vous êtes la solution au problème.

Voici comment y arriver 

Adaptez votre CV en fonction du type de poste convoité et des responsabilités affichées. Malheureusement, cette étape ultra importante est souvent négligée par les candidats. En effet, un nombre élevé d’applicants ont énormément de difficulté à écrire des puces qui frappent, qui font WOW!

Voici l’opportunité de prendre une longueur d’avance sur vos concurrents!

Chacune de vos puces, que ce soit pour expliquer vos expériences passées ou pour décrire une réalisation, a pour but de démontrer que vous avez les compétences pour assumer les responsabilités reliées au poste.
Si la puce n’accomplit pas cette tâche, elle est soit mal rédigée ou elle est de trop et vous devez l’enlever.

Voici un exemple:

Une des responsabilités qui se trouvent dans la description du poste: Gestion de la performance

En supposant que cette responsabilité fait partie de vos expériences passées, vous pourriez écrire une puce du type : responsable de la gestion de la performance.

C’est identique à la description du poste alors c’est parfait, exact? 

Non, pas parfait, pas exact. Vous pourriez faire mieux. En fait, vous devez faire beaucoup mieux!

Que dites-vous de : Gestion de la performance efficace ayant conduit à une diminution du taux de roulement d’employés de 11 % à 4 % en deux ans. Laquelle des deux puces croyez-vous aura l’impact le plus positif?

En effet, cette approche vous permettra entre autres de :

  • Vous démarquer des autres candidats;
  • Maximiser l’espace en combinant en une seule puce, une description de tâche avec une réalisation;
  • Générer de l’excitation. La personne qui lira votre CV aura une vision claire de vos résultats et voudra que vous répétiez l’exploit dans son entreprise!

Prenez le temps de bien comprendre la description du poste et des responsabilités. Pour chaque phrase qui se trouve dans votre CV, posez-vous la question : « Est-ce que cette phrase convainc ou rassure le recruteur que je suis en mesure de bien performer dans son poste? »

CONCLUSION

Pas besoin d’être parfait

L’ article s’intitule le secret d’un CV parfait et je conclus en disant qu’un CV n’a pas à être parfait!
N’ayez crainte, je n’ai pas changé d’avis entre le début et la fin de l’article et je n’ai pas bu non plus… je le jure!
Comme mentionné au début, le CV parfait est celui qui répondra aux besoins de celui qui le lit. Par conséquent, on comprend facilement qu’aucun modèle de CV n’aura la capacité à satisfaire tous les recruteurs de la planète.

Par contre, plus vous vous mettrez à la place de la ou des personnes qui embauchent, plus vous comprendrez leurs besoins, plus vous adapterez votre CV en vue de répondre à leurs attentes et plus vous vous rapprocherez de la perfection et surtout, d’une chaise dans le bureau du recruteur!

« La perception des situations n’est pas universelle. Sachez vous mettre à la place de votre interlocuteur pour mieux le comprendre. Il n’est pas vous, et vous n’êtes pas lui. »

Patrick Barrabé

2 Commentaires

  1. Anca Negrean

    Merci pour tes précieux conseils! A+

    Réponse
    • Martin Houle

      Bonjour Anca
      Content que cela vous soit utile.
      Merci et au plaisir,
      Martin

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *