Le silence nous rend parfois inconfortables. Sans trop comprendre pourquoi, on cherche à le briser.
Pourtant…

Le silence permet de mieux ressentir le non verbal, de structurer notre pensée, de bien se concentrer, de faire resurgir spontanément la solution à un problème et j’en passe…

Dans mes sessions de coaching d’entrevue, j’adresse souvent la gestion du silence.

La réponse à la question ne vous vient pas spontanément ? Prenez quelques secondes de silence avant de répondre n’importe quoi.
Il ne suffit parfois que d’un petit moment de réflexion pour que vos idées se mettent en place.

Vous avez terminé de répondre, mais comme le recruteur ne passe pas immédiatement à la prochaine question, l’envie d’en rajouter vous prend ?
N’en faites rien, mettez-vous plutôt en mode écoute et attendez la prochaine question.

Un peu de silence durant une entrevue n’a rien d’inquiétant ou de négatif.
Couper la parole au recruteur ou marmonner un peu n’importe quoi est une tout autre histoire !