RECRUTEMENT

Qu’est-ce qu’un ATS ?

Vous avez trouvé une offre d’emploi qui répond à vos critères. CV et lettre de présentation sont soigneusement rédigés. Enfin ! Il ne vous reste qu’à soumettre votre candidature…
Mais… au moment de postuler en ligne, il vous faut retranscrire pratiquement tout ce qu’il y a dans votre CV sur le formulaire de la compagnie. ARRRGH !
Frustrant n’est-ce pas ?
Respirez un peu et permettez-moi vous expliquer … 😊

Vous êtes devant un ATS (Applicant Tracking System), un système qui gère le processus de recrutement.

Ce qu’un chercheur d’emploi doit savoir 

Cedrik Lafrance,  de la compagnie Allié RH, une firme qui offre des logiciels RH et ATS, a bien voulu m’éclairer davantage sur le sujet :

« Il est important de mentionner que le système de gestion des candidats (ATS) n’est pas un outil destiné à remplacer le recruteur, mais bien d’augmenter son efficacité dans le processus de recrutement. L’ATS permet donc de :

  • gagner du temps dans le processus de recrutement en filtrant les candidats répondant le mieux aux exigences du poste.
  • communiquer plus efficacement et rapidement avec les candidats sélectionnés
  • récolter les candidatures spontanées et construire une base de candidats pour les prochains postes à combler
  • diffuser efficacement et rapidement le poste sur plusieurs sites de recherche
  • partager des profils entre recruteurs »

Les ATS sont là pour rester !

Selon un sondage 40% des compagnies utilisent un ATS pour les aider dans leur processus de recrutement.

« Mais nous observons une augmentation considérable des petites et moyennes entreprises qui se munissent aussi d’un logiciel RH », affirme Cedrik.

Les ATS deviendront donc avec le temps, beaucoup plus présents et aussi plus intelligents ! Il faut donc accorder une grande importance à la façon dont le CV est rédigé et non seulement à son contenu. Les «machines» ne savent pas encore comment lire entre les lignes !

 

Voici 6 conseils pour avoir un CV qui est « ATS friendly » ! 

1 – Complétez l’information demandée par le système, même si elle fait partie de votre CV

Ce point n’est pas directement relié à votre CV, mais se veut d’une grande importance. Vous aurez peut-être l’envie de ne pas compléter l’information demandée, car elle fait partie de votre CV. Mais n’oubliez pas, plus vous aiderez le recruteur à obtenir les renseignements à votre sujet, plus vos chances de le rencontrer augmenteront.
Cela représente une charge additionnelle de travail, j’en conviens. Mais, à mon avis, il est toujours préférable d’opter pour une stratégie de recherche d’emploi « qualité avant quantité ». Mieux vaut envoyer deux candidatures plus complètes et personnalisées dans une journée que d’en envoyer 5 trop «générales».

2 – La clé… les mots clés !

D’accord, le jeu de mots est un peu facile, mais tout ce joue à ce niveau!
Par exemple, si un recruteur reçoit 50 CV pour un poste de chargé de projet, il se peut qu’il ne puisse tous les étudier avant de commencer à convoquer des candidats en entrevue. Il cherchera donc ceux qui répondent le mieux, du moins sur papier, au profil recherché. Comment ? En effectuant une recherche dans son ATS avec les mots clés suivants :
• « chargé de projet ».
• « certification PMP »
• « Microsoft Project management »
• « gestion d’équipe »
• « secteur alimentaire » (ou toute autre spécialisation recherchée)
• etc.
Naturellement, vous ne pouvez savoir exactement quels mots clés seront utilisés. Par contre, il y a de fortes chances, même de très très fortes, que les mots apparaissent aussi dans l’affichage du poste.

Lisez attentivement la description et les exigences du poste et incorporez tous les mots clés importants qui définissent votre expérience et vos compétences. Le but est de bien vous faire comprendre par l’ATS, non de le déjouer.

 3 – Inclure une lettre de présentation avec votre CV

Votre lettre de présentation contiendra sans aucun doute quelques mots clés ne se trouvant pas dans votre CV. En ajoutant une lettre de présentation personnalisée et adaptée à l’affichage du poste,vos chances d’être considéré comme un « match » parfait par le robot recruteur s’en verront donc augmentées.

 4 – Titres de section conventionnels

Il est important d’utiliser les titres de sections qu’un ATS reconnaîtra facilement. Par exemple, Éducation, Expérience, Compétences seront des titres facilement identifiables par les ATS. Évitez de sur-personnaliser les titres ou de les rendre trop fantaisistes, à l’exception bien entendu des postes pour lesquels la créativité est l’un des critères importants.

 5 – Format de police

Les polices sans-sérif telles que Helvetica, Calibri, Garamond, sont les meilleures polices à utiliser avec un ATS. De plus, il arrive fréquemment que les ATS soient incapables de lire adéquatement les logos, les tableaux, les graphiques et même l’information qui se trouve dans les en-têtes de haut et de bas de page.

 

Nous offrons des services de rédaction de CV personalisé et adapté à vos besoins spécifiques.

6 – Trop c’est comme pas assez !

Optimiser et adapter votre CV pour qu’il soit repéré par le logiciel de recrutement d’une entreprise est une étape essentielle dans votre processus de recherche d’emploi.  Par contre, tel que mentionné plus haut, l’objectif est d’éviter que votre CV ne soit rejeté sans raison, non de déjouer le logiciel.

 « N’oubliez pas que le destinataire final est un être humain », rappelle Cedrik Lafrance. « Fausser la réalité en mettant trop de mots clés est le meilleur moyen de donner l’impression au recruteur que vous manquez de transparence et que vous lui faites perdre de son précieux temps. »

 

 

CONCLUSION

Une personne avertie en vaut deux !

J’espère que cet article vous a permis de comprendre un peu mieux le fonctionnement d’un ATS et qu’il vous sera utile dans votre recherche d’emploi. Bon succès.

Vous voulez du coaching afin d’ améliorer votre performance en entrevue?

Contactez-nous sans tarder!

Contactez-nous

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *